Formulaire de recherche

-A +A
| | Partager
Concertation : l’échangeur de Corbeville
Du 17/04/2019 au 22/05/2019
  • Actualité
  • Autour de Saclay
Une enquête publique préalable à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) concernant le réaménagement de l’échangeur n°9 de la RN 118, dit « de Corbeville », situé sur les communes d’Orsay et de Saclay, se déroule du 17 avril au 22 mai 2019.

Diaporama

Le projet présenté à l’enquête est porté par l’Etablissement Public d’Aménagement du Plateau de Saclay (EPAPS) et accompagne 
l’évolution du territoire initiée dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National (OIN) du plateau de Saclay et du contrat de développement territorial (CDT) Paris-Saclay.
 
L’objet de la présente enquête est :
 
- l’étude d’impact sur l’environnement du projet, qui consiste en le réaménagement de l’échangeur de Corbeville,
 
- l’utilité publique des travaux de réalisation de ce réaménagement d’échangeur, qui s’inscrit sur les communes d’Orsay et de Saclay,
 
- la mise en compatibilité des documents d’urbanisme des communes concernées par le projet, et pour lesquelles une telle procédure est nécessaire.
 
La procédure de déclaration d’utilité publique est requise pour ce projet car il s’agit d’un aménagement pour lequel le maître d’ouvrage n’est pas assuré de l’intégralité de la maîtrise foncière et de ce fait, le recours à l’expropriation est nécessaire.
 
Le dossier est mis à la disposition du public en mairie de Saclay aux jours et heures habituels d’ouverture :
Du lundi au jeudi : 9h-12h/13h30-17h30
Vendredi 9h- 2h/13h30-17h15
Samedi : 9h-12h (sauf vacances scolaires)
 
Le commissaire enquêteur recevra, en mairie de Saclay, aux dates et heures suivantes :
  • Samedi 20 avril de 9h à 12h
  • Jeudi 9 mai de 9h à 12h
  • Mercredi 22 mai de 14h30 à 17h30
 
Les observations et propositions du public sur le projet peuvent être adressées :
- par correspondance au commissaire enquêteur, au siège de l’enquête, situé à la mairie d’Orsay 
- sur le registre d’enquête en mairies
 
Pendant toute la durée de l’enquête, consultez le dossier ici